Rendez-vous

Prenez rendez-vous dès maintenant en ligne ou par téléphone. Il nous fera un plaisir de vous aider.

Par courriel:
info@santepodiatres.com

Cité Verte – Saint-Sacrement
418-914-7242

Complexe Santé Côte-de-Beaupré
418-204-2613

Le pied diabétique – Développement d’ulcère

8 février 2017 à 09:30 · · Commentaires fermés sur Le pied diabétique – Développement d’ulcère

Le pied diabétique – Développement d’ulcère

La plupart des gens connaissent ou ont déjà entendu parler d’un diabétique qui a une plaie aux pieds ou qui s’est fait amputer un orteil, un pied, une jambe, etc.

Comme nous avons vu dans un article de blogue précédent (Le pied diabétique – Effets du diabète sur le système),les patients diabétiques peuvent avoir plusieurs complications systémiques au niveau des pieds lorsque la glycémie est mal contrôlée.

Contrairement à la pensée populaire, les plaies aux pieds et les amputations diabétiques sont généralement évitables.

Il existe trois types d’ulcères diabétiques :

  • Neuropathique (55%)
  • Ischémique (10%)
  • Neuro-ischémique (35%)


Un ulcère en présence de neuropathie (sensitive, autonome, motrice) sera classifié comme un ulcère neuropathique. Alors qu’un ulcère qui survient sans la présence de neuropathie est classifié comme étant ischémique. Une plaie peut être mixte chez le diabétique lorsqu’elle se développe en présence de neuropathie et d’ischémie et est donc classifié comme étant un ulcère neuro-ischémique.

Saviez-vous que « l’ischémie de la peau est relativement bien supportée jusqu’à un évènement clé qui est une plaie cutanée d’origine traumatique » ?—Georges Ha Van

En effet, les patients présentant une ischémie cutanée ne développeront pas automatiquement d’ulcère ischémique. Les plaies ischémiques aux pieds débutent souvent en réponse à un traumatisme au niveau de la peau.
Dans la prochaine section, nous ferons une revue des différentes atteintes des systèmes chez les diabétiques et leur implication au développement de l’ulcère. Vous pouvez vous référer à l’article de blogue mentionné ci-haut pour plus de détails sur les effets du diabète sur le système.

Système vasculaire
L’atteinte macro-vasculaire par un blocage artériel au niveau des artères sous le genou et l’atteinte micro-vasculaire par son problème de perméabilité et d’autorégulation de la micro-circulation peuvent causer une ischémie au niveau des pieds et ainsi favoriser le développement d’ulcère ischémique ou simplement fragiliser la peau et nuire à la guérison.

Système neurologique

  • Neuropathie sensitive

La neuropathie sensitive par sa diminution ou son absence de sensation de           protection au niveau des pieds peut causer le développement d’ulcère neuropathique. En effet, l’absence de sensation aux pieds empêche le patient diabétique de se rendre compte que chacun des pas qu’il fait le blesse. En d’autres mots, un patient en perte de sensation plantaire avancée pourrait marcher une journée complète avec une petite roche sous son pied et ne jamais la sentir, ce qui pourrait précipiter le développement d’ulcère     neuropathique.

  • Neuropathie autonome

La neuropathie autonome amène une sécheresse de la peau chez le patient diabétique. Ce manque d’hydratation a pour conséquence de diminuer l’élasticité de la peau plantaire. Avec une peau plus sèche et moins élastique, la peau réagit moins bien au stress externe que le pied subit quotidiennement, soit la pression et le frottement ce qui rend le patient plus à risque de développer un ulcère neuropathique.

  • Neuropathie motrice

Il s’agit probablement de la neuropathie la plus sous-estimée et la moins bien        comprise par le patient diabétique. C’est la combinaison de diminution de la   mobilité articulaire de la cheville avec une déformation visible (ex. : orteils marteaux, hallux abducto-valgus, etc.)qui favorise le développement d’ulcère neuropathique. Vous pouvez apercevoir le pied « A » sur l’image qui représente un pied normal alors qu’en « B », il s’agit d’un pied avec des orteils marteaux. Portez votre attention sur le fait que les orteils en marteaux (orteils recroquevillés) favorisent le déplacement plantaire des têtes des métatarses favorisant ainsi une augmentation de la pression plantaire.

article-Le-pied-diabétique_developpement-d'ulcere

Système immunitaire
L’atteinte du système immunitaire par une glycémie trop élevée n’engendre pas le développement d’ulcère, par contre, elle représente un risque d’infection pour un ulcère déjà présent. L’infection d’un ulcère diabétique est un facteur de complication majeur qui peut mener à l’amputation.

L’ulcère peut être pris en charge de manière efficace. Par contre, le manque d’adhérence du patient aux traitements dû à une absence de douleur mène trop souvent à la non-guérison ou à l’amputation.

Ce blogue se voulait une suite au blogue Le pied diabétique — Effets du diabète sur le système. Maintenant que nous avons couvert les effets du diabète sur le système ainsi que le processus de développement de l’ulcère, nous verrons dans un troisième blogue sur le diabète, les traitements de l’ulcère.

 

 

**Les chiffres et données sont tirés de l’œuvre Le pied diabétique de Georges Ha Van ainsi que Médecine des maladies métaboliques par Société francophone du diabète paramédical.

 

 

Étiquettes: , , Catégories: Diabète

Santé Podiatres

Santé Podiatres

Vivamus ullamcorper pretium ipsum, id molestie elit dapibus vitae. Vestibulum ut odio id sem ultrices convallis vel id diam.