Rendez-vous

Prenez rendez-vous dès maintenant en ligne ou par téléphone. Il nous fera un plaisir de vous aider.

Par courriel:
info@santepodiatres.com

Cité Verte – Saint-Sacrement
418-914-7242

Complexe Santé Côte-de-Beaupré
418-204-2613

Tendinite d’Achille

16 octobre 2018 à 09:16 · · Commentaires fermés sur Tendinite d’Achille

Tendinite d’Achille

Le tendon d’Achille est le tendon le plus fort du corps humain. Il est la continuité des trois muscles (2 gastrocnémiens et soléaire) du mollet et s’insère au niveau du calcanéum, soit l’os du talon. Le tendon d’Achille et ses muscles associés sont responsables de la flexion plantaire du pied, de notre maintien en position debout, de notre propulsion à la marche et ils sont très sollicités à la course et les sports de sauts.

Les tendinopathies d’Achille se présentent comme une douleur située derrière le talon ou la cheville à la marche et à l’activité. Les tendinopathies d’Achille sont séparés en deux groupes, soit la tendinite d’insertion et la tendinite de la portion moyenne du tendon. Les patients atteints d’une tendinopathie d’Achille vont ressentir une douleur bien localisée et parfois accompagné d’enflure.

La forme la plus traitée en clinique est la tendinite de la portion moyenne du tendon qui touche une région hypo-vascularisée, soit environ 3 cm proximal à l’insertion, rendant le tendon à risque de blessure à cet endroit. Il s’agit plutôt d’une dégénérescence des fibres du tendon créée par l’incapacité du corps à guérir les micro-déchirures subies par le tendon. C’est le manque de vascularisation qui rend la zone à risque et qui nuit à la guérison.

La tendinite d’insertion se situe à l’attache du tendon au niveau de l’os du talon et s’accompagne souvent d’une bosse due à l’hypertrophie de l’os du talon (dépôt calcaire) ou à l’inflammation d’une bourse (bursite).

Facteurs de risque

-Changement soudain dans les habitudes d’entraînement (intensité, volume, fréquence) –> Ne permet pas au tendon d’Achille de s’adapter progressivement

-Changement soudain de surface d’activité ou de chaussures –> Ne permet pas au tendon d’Achille de s’adapter progressivement

-Âge (30 ans et plus) –> Diminution de la vascularisation du tendon à partir de l’âge de 30 ans

-Mollet faible ou manquant de flexibilité –> Peut engendrer un étirement/élongation

-Quinolones (ex : Ciprofloxacin) –> La famille des quinolones (antibiotique) augmentent le risque de blessure au tendon d’Achille

-Pied affaissé –> Le mouvement de pronation engendre une tension plus grande au niveau du tendon d’Achille

-Pied creux rigide –> Un pied creux rigide absorbe moins bien les chocs lors des déplacements

-Inégalité de la longueur des jambes –> Les compensations peuvent engendrer une surtension au nvieau du tendon

-Porter des talons hauts régulièrement –> Peut raccourcir le tendon d’Achille

Traitements

Il existe plusieurs options de traitement pour guérir une tendinite d’Achille. Le plus important est de cerner la cause primaire de la blessure en effectuant l’historique du patient ainsi que l’examen biomécanique. Si la cause est extrinsèque (changement d’activité, de surface, de chaussures, etc.) ou que le problème est très récent, il est généralement possible de traiter le patient avec modalité anti-inflammatoire, repos, thérapie manuelle et étirement. Au contraire, si la cause est intrinsèque (pied affaissé, pied creux, Inégalité jambes, etc.) ou que le problème est présent depuis longtemps, il est habituellement recommandé de traiter avec les mêmes bases de traitement, mais en ajoutant le port d’orthèses plantaires sur mesure. Dans tous les cas, il faut être patient puisque la guérison prend en moyenne 3 à 6 mois de traitement.

Si vous croyez être atteint d’une tendinite d’Achille, n’hésitez-plus à prendre rendez-vous avec l’un de nos podiatres!

Étiquettes: , , , , Catégories: Blessures et pathologies

Santé Podiatres

Santé Podiatres

Vivamus ullamcorper pretium ipsum, id molestie elit dapibus vitae. Vestibulum ut odio id sem ultrices convallis vel id diam.